Bébé ne marche pas encore, quelle est l’utilité des chaussures et des chaussons premier âge ?

Chaussons rigolotes par-ci, jolies chaussures par-là, vous craquez tant elles sont toutes mignonnes ! Certes, vous les voulez bien toutes, mais surtout, vous aimeriez aussi chausser votre bébé avec au moins l’une d’entre elles ! N’est-ce pas ?… Mais justement quand et comment, alors que votre bébé ne marche pas encore !?

A partir de quand chausser votre bébé ?

Votre bébé commence à explorer son petit environnement, tantôt en marchant à quatre pattes, tantôt en rampant ou encore en se déplaçant sur ses petites fesses, et bientôt, il ne tardera pas à faire ses premiers pas. Tenez-vous prête mais ne vous y pressez pas, car à chaque bébé, sa propre évolution ! Certains marchent plutôt vite, tandis que d’autres prennent plus de temps ! Généralement cela se fait entre son neuvième et son dix septième mois, c’est vous dire à quel point il vous faut être désormais patiente ! En attendant, bonne nouvelle : rien ne vous empêche de parer ses petits pieds de chaussons ou de chaussures, mais attention, tout ne conviendra pas non plus à votre bout de chou…

Pourquoi chausser votre bébé ?

Avant ses neuf mois, il faut avouer que les chaussons ou chaussures lui seraient juste un accessoire purement esthétique, voire inutile, que même le laisser marcher pieds nus, lui permettrait encore plus de se familiariser avec son équilibre. Mais peu après, les chaussons auront une fonction protectrice pour votre bébé, notamment contre le froid et les éventuels chocs. Et une fois en station plus ou moins debout, c’est-à-dire lorsqu’il arrive à supporter tout le poids de son corps, grâce à sa voûte plantaire qui commence à se former et ses muscles qui se développent, des chaussures de premier âge lui serviraient à bon escient.

Comment bien chausser votre bébé ?

Les fabricants s’efforcent d’allier aujourd’hui un savoir-faire artisanal, une technologie de pointe et des matières de qualité, afin de contribuer au mieux au développement harmonieux des pieds de votre bébé. Entre style, couleur, mode et tissu, le plus important est d’opter des chaussures ni trop larges, ni ne compriment les pieds de votre bébé, ni freinent leur croissance. Avec ses petits pieds encore maladroits, préférez donc des chaussures montantes sur la cheville, aux semelles larges/ souples/ antidérapantes (pour garantir une prise optimale au sol), et en matières naturelles/ doux/ respirantes/ respectueuses de l’écologie (pour faciliter le contact avec sa peau hypersensible – comme le caoutchouc naturel, le cuir sans chrome et le tissu en coton bio).

Comment troquer ou vendre les vêtements de bébé ?
Avantages et inconvénients des couches lavables